Étude

Ce qui nous distingue

Sous la direction générale de Me Bruno Burrogano, l’étude valorise la pratique relevée du droit immobilier par une équipe expérimentée alliant compétence et efficacité.

Tout au long de son existence, l’étude a regroupé des notaires qui se sont distingués par l’excellence de leur pratique. Plusieurs membres ou notaires-conseils de l’étude se sont illustrés dans la recherche juridique ou la charge d’enseignement universitaire – dont Mes Bruno Burrogano, Nathalie Munger et Michel Beauchamp, pour ne citer que les notaires actuels.

Par souci de la qualité des services offerts ainsi que de l’innovation, l’étude a compté dans ses rangs, ces dernières années, des notaires-conseils particulièrement appréciés, tels les professeurs de droit Serge Allard, Denys-Claude Lamontagne et Brigitte Lefebvre, auteurs de nombreuses publications.

L’étude a également conclu des ententes de collaboration avec plusieurs cabinets du Québec et du Canada anglais.

Nos champs de pratique

Reconnue pour notre expertise dans tous les aspects du droit immobilier, notre étude agit dans le cadre de transactions d’envergure aussi diversifiées les unes que les autres.

Nous agissons principalement en droit immobilier transactionnel, en financement immobilier, en copropriété divise et en examen des titres. Nos interventions en droit immobilier couvrent à la fois les immeubles à vocation résidentielle, institutionnelle, commerciale et industrielle et s’étendent même à la pratique du droit immobilier ferroviaire et l’implantation de pipelines sur l’ensemble du territoire québécois.

Nous comptons notamment parmi nos clients des institutions financières, des promoteurs et propriétaires immobiliers, des investisseurs, des universités, des sociétés de transport ainsi que d’autres grandes sociétés.

Notre approche, nos valeurs

L’intégrité, la fiabilité, l’efficacité et la confiance sont les valeurs qui gouvernent notre étude depuis 1902. Évidemment, la vie et les affaires ont bien évolué depuis, mais notre étude poursuit toujours une longue tradition d’exercice rigoureux du droit et du notariat. Chaque mandat, quel qu’il soit, est de première importance. Il n’y a que l’envergure et la complexité qui varient.

Nous nous investissons toujours avec toute l’expertise juridique requise et nous savons mobiliser les bonnes ressources au bon endroit et au bon moment. Dans l’exécution des mandats qui nous sont confiés, nous collaborons régulièrement avec d’autres professionnels impliqués dans la réalisation des projets, tels les arpenteurs-géomètres, juristes, architectes, comptables, fiscalistes, etc., afin d’assurer une harmonisation des services.

Engagement

Nous sommes fiers de soutenir un grand nombre de causes, d’organismes et de bourses universitaires. Mentionnons, entre autres, le Programme de bourses d’études de la Faculté de droit de l’Université de Montréal, la Fondation de la Bibliothèque de droit de l’Université de Sherbrooke, la Fondation du Syndrome Loeys-Dietz Canada ainsi que la Chaire du Notariat créée par la Chambre des notaires du Québec à l’Université de Montréal.

De plus, nous étudions actuellement plusieurs projets communautaires afin de leur offrir des services juridiques pro bono.

Un peu d’histoire

Tout a commencé en 1902 lorsque René Leroux, nouvellement diplômé de l’Université de Montréal, a fondé sa propre étude.

Son fils Lionel a joint l’étude en 1926 et son frère Marc en 1935.

En 1950, c’est au tour de Marcel Faribault de se joindre à l’étude, suivi par le petit-fils du fondateur, aussi nommé René Leroux, en 1964 et de son cousin Hubert Leroux dès 1965. L’étude se nomme alors Leroux Faribault Leroux.

En 1985, l’étude fusionne avec une autre étude de notaires de Montréal : Pelletier Poirier Kimmel et Filion. La nouvelle étude prend alors le nom de Pelletier Poirier Leroux Kimmel.

En 1988, Bruno Burrogano, récemment admis à la profession, se joint à l’étude. Dès son arrivée, il s’oriente rapidement vers la pratique du droit immobilier.

En 1990, c’est au tour de Robert Côté de se joindre à l’étude et quelques années plus tard, l’étude change de nom pour celui de LEROUX CÔTÉ BURROGANO.

Bien que la dénomination sociale ait évolué au fil des ans, l’étude existe sans discontinuité depuis sa fondation, en 1902.

Les bureaux de l’étude sont situés dans l’édifice Aldred, un rare joyau montréalais de l’Art déco, directement dans le centre historique des affaires au 507, place d’Armes dans le Vieux-Montréal.